histoire-medecine-chinoise-traditionnelle

Une brève histoire de la médecine chinoise traditionnelle

Une brève histoire de la médecine chinoise

 

Il nous est impossible de parler des énergies subtiles et des canaux d’énergie sans aborder la médecine chinoise traditionnelle. En effet, c’est d’elle que nous tirons actuellement nos savoirs et nos théories quant au fonctionnement énergétique de note corps humain… Et c’est également une des seules médecines actuelles qui accepte l’idée de la présence des énergies subtiles au sein de note organisme…

 

Les origines de la médecine chinoise traditionnelle

 

La médecine chinoise traditionnelle remonte à la nuit des temps, c’est une médecine holistique qui prend en considération l’humain dans sa globalité (corps – esprit – émotions) ainsi que l’environnement dans lequel nous évoluons.

Les premiers textes relatant les principes même de la médecine chinoise traditionnelle remonte à plus de 3000 ans, un des plus connus est le Huang di Nei jing (ou Classique de la médecine interne), il est attribué à l’Empereur jaune et remonte à plus de 2500 ans. Il relate toutes les bases théoriques et les développements de la médecine traditionnelle actuelle.

Un des principes fondamental de la médecine chinoise est que « Le corps n’a pas été construit pour tomber malade, mais pour s’autoguérir en permanence ». De ce fait, la médecine chinoise est bien plus une médecine préventive que curative, et elle ne se cantonne pas à des remèdes ou à des techniques pour contrer la maladie : elle préconise avant tout une certaine qualité de vie.

 

Une vision holistique du corps humain

 

Les grands fondements théoriques de la médecine chinoise sont :

  • les 5 organes principaux du corps humain, à savoir le Cœur – Foie – Rein – Rate/Pancréas – Poumon

  • l’existence du Qi, cette énergie universelle dont l’organisme a besoin pour fonctionner

  • les Méridiens qui ont pour rôle de faire circuler notre énergie vitale à travers notre organisme

  • le concept du Yin et du Yang qui est par essence la représentation de la dualité qui est présente aussi bien à l’intérieur de nous que dans la vie dans laquelle nous vivons

  • le concept de l’âme

  • la relation entre l’Homme et l’Univers et la théorie des 5 éléments

 

Comme nous le disions plus haut, la médecine chinoise est une médecine holistique, ainsi elle préconise de vivre en harmonie avec la Nature, elle met l’accent sur la prévention plutôt que sur le curatif et le médecin demandera toujours au patient de se prendre en charge. C’est également une médecine où le corps et l’esprit ne sont pas séparés, elle considère que l’Homme et la Nature ne font qu’un, et met bien souvent en évidence les interférences qu’il peut exister entre notre environnement et le fonctionnement de notre organisme.

 

La médecine occidentale obtient de très bons résultats lorsqu’il s’agit de soigner ou soulager des symptômes, toutefois elle en oublie bien souvent la cause même de cette pathologie et c’est ainsi que certaines maladies vont revenir de façon récurrente… La médecine chinoise au contraire met l’accent sur l’interdépendance de tous les organes. De plus, la médecine chinoise ne différencie pas l’équilibre psychologique de l’équilibre global du corps humain. En effet, physiquemental et émotionnel sont en relation étroite. La médecine chinoise explique d’ailleurs que chaque organe est une « organe pensant », ce qui explique que la plupart des pathologies physiques trouvent leur source dans un déséquilibre émotionnel …