âme-medecine-chinoise-traditionnelle

La notion de l'âme

LA NOTION DE L'ÂME OU LA TRIADE HUN - PO - SHEN

 

Pour les Chinois, le concept de l’au-delà se « matérialise » à travers l’âme et ne fait pas exception au principe de dualité que nous rencontrons partout autour de nous. En effet, la dualité est inhérente à la vie terrestre, mais avant la Vie et après le passage, nous étions et retournerons à l’unicité. Ainsi, lorsque l’âme s'incarne, elle n’échappe pas à la règle de la dualité et se sépare en deux.

Une partie « spirituelle » ou « éthérée » appelé Hun

Une partie « terrestre » ou « corporelle » appelé Po

 

« Le Hun est le principe céleste à vocation céleste et le Po est le principe céleste à vocation terrestre »

Pr Leung

 

Le Hun, l’âme spirituelle

 

Le Hun est le côté intuitif et non rationnel de l’être humain. Il n’a pas de couleur, pas de saveur, il est invisible et n’a aucun lien avec la matière, c’est donc pour cela qu’il est assimilé au Yang.

Le Hun est logé dans le Foie et plus précisément dans la couche Yin du Foie. Il joue un rôle très important dans le maintien de notre équilibre émotionnel, à condition toutefois que l’énergie du Foie soit bien régulée.

 

Si le sang et l’énergie d’une personne vient à stagner au niveau du Foie, il y a alors une entrave au mouvement et à la circulation du Hun ; la personne perd alors peu à peu sa capacité à planifier, elle devient désorientée et c’est la porte ouverte à la dépression.

Si au contraire, le Yang du Foie est en excès, il y a alors une hyperactivité du Hun qui devient hyperactif. Ceci peut être à l’origine de nombreuses pathologies mentales et émotionnelles, comme la bipolarité, les troubles comportementaux et la maladie d'Alzheimer, qui est appelé demi-mort en médecine chinoise, car le Hun, l’âme spirituelle, se détache peu à peu du corps.

 

Le Hun existe indépendamment de l’esprit, il est le dépositaire des idées, des aspirations, de la créativité, des rêves de vie et des intuitions.

 

C’est le Hun qui va être à l’origine de la création de l’esprit, du Shen, de l’égo, des facultés cognitives et des émotions.

 

 

Le Po, l’âme corporelle

 

Po désigne ce qui existe avant la vie, c’est le support de la matière vivante. Le Po est le centre de toutes les fonctions automatiques du corps, c’est lui qui permet le passage d’une étape à une autre et également à créer de nouvelles structures du corps. Ainsi, lorsque nous enlevons une partie du Foie, c’est le Po qui va l’aider à repousser. C’est aussi lui qui gouverne les cellules-souches.

 

C’est la partie de l’âme qui est irrémédiablement liée à la Terre, c’est pour cela qu’il est à vocation Yin. Dans la tradition chinoise, il est dit que le Po pénètre le corps trois jours après la conception, tandis que le Hun prend sa place dans le corps au moment de la rupture du cordon ombilical.

 

Le Po est lié au Poumon. Ainsi, lorsque le Poumon d’une personne est déficient, le Po s’appauvrit. La personne perd alors son instinct de conservation, la mélancolie s’installe peu à peu comme un deuil qui ne s’achève jamais.

Si au contraire le Po prend la gouvernance du corps, alors il va mettre tout en œuvre pour retourner au plus vite à la Terre, c’est alors l’explosion des maladies auto-immunes (cancer-rhumatisme-diabète-maladies mentales et émotionnelles) qui signent ainsi un raccourcissement de l’espérance de vie.

 

La Peau est étroitement liée au Poumon, ainsi lorsque des tensions émotionnelles surgissent, comme un excès de tristesse, des dermatoses psychosomatiques peuvent apparaître…

 

Le Shen, l’esprit, le mental

 

Le Shen possède une partie innée, ainsi, si vous venez de plusieurs générations d’alcooliques, il est fort probable que ayez un tempérament colérique. Mais il est avant tout nourri par le Hun qui est logé dans le Foie, et comme le Foie est lié directement à nos émotions, alors notre Shen est, lui aussi, soumis directement à notre état émotionnel.

 

Le Shen comprend l’intelligence innée, les sentiments, l’affectivité et notre caractère inné, car oui, dès la naissance nous avons en nous une intelligence, une affectivité et un caractère qui nous sont propres.

 

Notre Shen va, par la suite, se combiner à nos expériences, nos connaissances acquises pour former notre conscience. Le Shen gère ainsi la mise en mémoire, la réception des informations, la pensée, la réflexion, la décision et est en lien direct avec notre conscience.

 

Le Shen est le maître de toutes nos émotions et est également en lien direct avec le Cœur, car c’est le « Cœur qui gouverne les émotions »