energies-tellurique-champs energetique-naturel

Les champs énergétiques naturels

LES CHAMPS NATURELS

 

Il existe de nombreux champs qui parcourent la Terre, mais également le cosmos, la lune ou encore le soleil. La plupart de ces champs interagissent avec nos propres énergies et peuvent être pour certains nuisibles à notre santé. Ces champs sont aussi connus sous le nom de champs géopathiques car ils sont générés ou affectés par le fonctionnement de notre planète Terre.

On sépare les champs qui sont mesurables dans le réel de ceux qui ne le sont pas et qui agissent uniquement dans le monde subtil.

 

LES CHAMPS GEOPATHIQUES MESURABLES

 

Les champs mesurables sont nombreux et certains sont très bien connus des scientifiques, comme les ondes radio, les micro-ondes, le rayonnement infrarouge, les rayons x ou encore les rayons gamma. Il existe d’autres champs bioénergétiques présents au sein de la Terre.

 

  • Les ondes de Schumann

Ces ondes ont été découvertes en 1952 par le Professeur W. O. Schumann. Ce sont des ondes électromagnétiques qui se produisent de manière naturelle et qui oscillent entre la Terre et certaines couches atmosphériques. Ces ondes, après études ont été considérées comme étant bénéfique. La NASA a étudié ces ondes et a découvert qu’elles participaient au rayonnement électromagnétique naturel de la Terre, et elles partagent les mêmes fréquences que nos centres de contrôle du cerveau humain comme l’hippocampe, l'hypothalamus ainsi que que nos ondes cérébrales. De fait les ondes de Schumann contribueraient à réguler notre horloge interne, notre rythme de sommeil ainsi que le bon fonctionnement de notre système endocrinien.

 

  • Les ondes géomagnétiques

La croûte terrestre compte 64 éléments, chacun d’entre-eux œuvre à un niveau vibratoire qui lui est propre et influencent le champ magnétique de la Terre. Les ondes géomagnétiques sont la somme de toutes ces vibrations.

Il est important de noter que nos globules rouges sont formés de la même composition de minéraux que la couche terrestre. Certains scientifiques affirment que notre système cardio-vasculaire est étroitement influencé par la couche terrestre et ses ondes géomagnétiques…

 

  • Les ondes solaires

Les ondes solaires émanent du Soleil, notre santé humaine dépend de l’absorption de ces ondes pour fonctionner correctement. Ainsi, les ondes solaires influent notre système endocrinien et notre métabolisme. En hiver, lorsque nous manquons des ondes solaires, cela affecte notre glande pinéale, ce qui dans certains cas peut mener à des états dépressionnaires, du stress ou encore des troubles du sommeil.

 

  • Les ondes scalaires

Découvertes par le physicien Nikola Tesla en 1900, les ondes scalaires grâce à leur fonctionnement ne sont pas bien comprises par les physiciens actuels. Lors de ses nombreuses expériences, Nikola Tesla a découvert une nouvelle sorte d’onde, qu’il a appelé ondes scalaires se déplaçant une fois et demi plus vite que la vitesse de la lumière et dont les propriétés étaient tout à fait spectaculaire pour l’époque. Les scientifiques actuels, classent ces ondes à la fois dans les ondes classiques que dans les ondes quantiques et pensent qu’elles font partie du champ originel de l’Univers.

 

 

LES CHAMPS NATURELS SUBTILS

 

  • Les lignes telluriques

Les lignes telluriques sont des lignes qui parcourent la surface de la Terre, mais qui se trouvent également sous la Terre. Ces lignes sont de nature électromagnétique, et peuvent être comparées aux nadis ou aux méridiens qui parcourent notre corps humain. On retrouve ces lignes sur la Lune, le Soleil, les planètes, mais également les étoiles… De plus, il est à noter que la Terre est également affectée par les énergies telluriques des astres qui gravitent autour d’elle…

Ces lignes telluriques sont clairsemés de points que l’on peut comparer à nos propres point d’acupuncture ou à nos chakras. Ces points peuvent être de nature magnétique, électriques ou électromagnétiques. Des mesures ont démontré que le long de ces lignes, les énergies magnétiques sont supérieures à l’intensité mesurée normale de la Terre.

 

De nombreuses constructions, lieux saints et sacrés se situent le long des lignes telluriques qui parcourent la Terre. Ces lieux sont comparables aux lignes terrestres que l’on retrouve dans de nombreuses cultures à travers le monde…

lieux-telluriques-energies-subtiles
  • Le nœud de Hartmann

Le Docteur Hartmann a découvert ces nœuds durant la seconde guerre mondiale. Cette grille électromagnétique sillonne la Terre du Nord au Sud et d’Est en Ouest. Après diverses études, on a découvert que le taux de rayonnement augmentait avant les tremblements de terre et était surtout regroupés autour des pyramides d’Égypte et des cathédrales sacrées… Ces lignes sont plus petites que les lignes telluriques ; elles feraient 30 cm d’épaisseur et seraient espacées les unes des autres d’environ 1 à 3 cm. Durant les phases de pleine Lune l’épaisseur de ces lignes augmentent de même, lors des changements climatiques importants.

 

  • Le réseau Curry

Le réseau Curry, est situé en diagonal du réseau Hartmann et renferme également de l’énergie électromagnétique. Ces lignes sont espacées de 4 mètres environ les unes des autres, mais ne sont pas influencées par les phases lunaires comme le réseau Hartmann.

 

  • Les lignes noires

Ces lignes noires sont générées naturellement et peuvent être comparées au Sha (les énergies négatives en Feng Shui). À la différence du Qi, le sha affaiblie l’énergie vitale d’une personne. Selon la culture chinoise, le sha est favorisée par le regroupement de sources artificielles d’énergies ; les réseaux ferroviaires ou encore les ligne téléphoniques, ainsi que des bâtiments construits avec des lignes droites et rectangulaires.