Sourire femme

Les mauvaises

habitudes

Elles ont la peau dure, nos mauvaises manies, ces habitudes qui nous éloignent de notre bien-être au quotidien....

Et si dès aujourd'hui, on prenait le temps de changer nos journées, d'estimer que notre bonheur est prioritaire et de tout faire pour l'atteindre ?

Pour cela, on chasse nos mauvaises habitudes !

Fleurs roses en fleurs

Quelque part, en nous, on sait bien qu’elles ne nous font pas du bien, et pourtant, jour après jour, on continue avec ces mauvaises habitudes, ces petites manies, ces routines qui nous font du bien sur l’instant, qui viennent combler quelque chose, peut-être une sorte de vide en nous ! Mais si elles nous font du bien sur l’instant, sur du long terme, c’est tout autre chose… Car, en réalité, elles nous éloignent de notre bien-être, elles nous coupent de notre rapport à notre corps et elles nous maintiennent dans des schémas négatifs qui ne permettent pas notre évolution intérieure et personnelle…

 

Ensemble, revenons sur les mauvaises habitudes, ce qu’elles nous transmettent et ce qu’elles engendrent en nous !

 

01. Le grignotage au quotidien

 

Symbole d’un rapport dysfonctionnel à la nourriture, le grignotage induit des conséquences directes sur notre corps physique, sur notre métabolisme et donc notre bien-être !

De manière générale, on va se mettre à grignoter dans les moments de vide, autrement dit lorsque l’on souhaite combler un moment de solitude ou pour se rassurer…

Car manger, dans ce cas précis, c’est se remplir, chasser une émotion, une sensation en nous qui émerge et qui nous paraît désagréable. Cela peut être le silence, cela peut être aussi la solitude, la colère, la peur ou encore la peur.

 

Il est essentiel pour aller au mieux, d’avoir un meilleur rapport à son alimentation. Ainsi, lors de vos prochaines phases de grignotage, la prochaine fois que vous aurez envie de vous ruer sur le placard à gâteaux, interrogez-vous intérieurement sur les vraies raisons de votre besoin. Quelle est la sensation qui émerge en vous ? Que se passe-t-il en vous ?

 

02. Accro à son portable dès le réveil

 

Le réveil matin sonne et avant même de sortir du lit, vous avez déjà les yeux rivés sur votre portable. Un regard sur votre boîte mail, un petit tour sur les réseaux sociaux, un détour par vos messages ou encore sur un site d’actualité… Voilà bien une habitude que nous sommes nombreux à entretenir ! Et qui est bien plus nocive qu’il n’y paraît !

 

Ce geste traduit un certain rejet de votre réalité, une peur aussi de l’instant présent et l’envie de prendre la fuite face à votre réalité. On s’évade vers un monde sur lequel on a aucun contrôle, on s’évade vers un futur imaginé, comme pour mieux fuir ce qui fait notre quotidien…

 

Et si demain matin, vous laissiez quelques minutes votre téléphone de côté, pour prendre votre petit déjeuner, vous habiller, commencer la journée du bon pied en réalité.

 

03. Des achats à répétition, des armoires pleines à craquer

 

Il y a cette petite robe qui irait à merveille avec votre dernière paire de bottines, ce jeans qui pourrait bien aller avec votre dernier pull ou encore ce dernier sac à la mode que vous voulez absolument vous offrir…. Nombreuses sont les personnes qui ont un rapport dysfonctionnel à la consommation. Une nouvelle fois, c’est ici une tentative de remplir un vide. On consomme pour se remplir, on consomme aussi pour se rassurer et on consomme pour créer une image nouvelle de nous, cherchant à palier un gros manque de confiance en nous…

 

Non seulement, cela nous impacte, car c’est un cercle sans fin, mais cela a aussi quelques fois de grandes conséquences sur notre budget et évidemment aussi, notre planète !

Apprendre à consommer différemment, c’est tout à fait possible, encore faut-il le vouloir. Il ne s’agit pas nécessairement de devenir minimaliste, du jour au lendemain, mais de consommer en pleine conscience !

04. Chut ! Ne pas parler de ce que je ressens…

 

Comme il est courant de taire ce que nous ressentons réellement… En réalité, nous le faisons tous et tout le temps, à moins d’avoir travaillé longuement sur soi et d’avoir opéré de larges prises de conscience. Que ce soit au travail, en taisant notre agacement face aux comportements de notre collègue, en famille, en laissant les paroles de nos proches nous imprégner, à la maison, en n’évoquant pas nos peines et nos déceptions à notre partenaire, ou encore entre amis, en se taisant pour conserver les autres auprès de nous, par peur de les perdre !

 

Mais ne pas parler de ce que l’on ressent, cela induit de larges répercussions en nous… On commence sans surprises, par des maux de gorges, des angines à répétition ou encore des extinctions de voix. Puis, il y a ces maux non-dits qui deviennent de réels blocages énergétiques en nous et nous maintiennent dans des schémas dysfonctionnels…

 

Ne pas s’exprimer, ne pas dire ce que l’on ressent, c’est rester enfermé en soi, rester bloqué dans ses ressentis et cela traduit souvent une grande peur de perdre notre entourage, ainsi qu’un gros manque de confiance en soi. Il est l’heure de travailler sur vous, d’apprendre à vous affirmer dans l’amour !

05. Négliger son corps

 

Notre corps, c’est le véhicule de notre incarnation… Et si la mode est à la pratique d’un sport et à l’affiche d’un corps sur les réseaux sociaux, en réalité, nous sommes encore très nombreux à négliger notre corps. Résultat : on mange mal, on fait l’impasse sur la pratique d’une activité physique, on oublie de se chouchouter et on passe son temps à courir dans tous les sens, peu importe notre niveau de fatigue !

 

Prendre soin de son corps, c’est pourtant la règle de base du bien-être, un conseil que tout le monde se plaît à nous répéter. Mais qu’en faisons-nous ? Prenons-nous réellement soin de nous ? C’est à vous de répondre…

 

06. La colère VS le pardon !

 

Il y a forcément des personnes qui vous ont blessé sur votre chemin de vie ! Ça peut être vos parents qui n’ont pas toujours su composer avec vous, lorsque vous étiez enfants, ou encore qui se sont montré de piètres exemples malheureusement. Ça peut être des copains d’école dont vous étiez le sujet des moqueries, des amis qui vous ont largement déçu, un partenaire qui vous a trahi et bien d’autres choses encore… Pour notre bien-être, nous avons le choix, entretenir la colère et le ressentiment ou choisir de pardonner. Car, bien que nous ne le réalisions pas toujours, la colère et le ressentiment nous demande une incroyable dose d’énergie au quotidien et impacte également notre corps physique (le foie, siège de la colère notamment, le système digestif ou encore les poumons, siège de nos tristesses).

 

Pardonner, c’est se libérer des liens toxiques, c’est alléger son corps et son esprit de bien des poids et c’est pouvoir cheminer bien plus librement dans son quotidien, en remerciant le passé pour les leçons apprises ! Certes, ce n’est pas toujours simple de pardonner, mais en se plaçant dans l’amour et dans l’acceptation de nos épreuves, nous apprenons peu à peu à changer notre regard et on se détache des émotions négatives…

07. Tout remettre à demain

 

Il est vrai qu’il y a toujours plus de choses à faire, et lorsque l’on y pense, il y a de quoi être plus que découragé. Si bien qu’au lieu de s’y mettre et de faire diminuer peu à peu, la to do list, on reporte toujours tout à demain… C’est pourtant une très mauvaise habitude sur laquelle vous devriez travailler si vous souhaitez vous sentir mieux au quotidien, car cela influe sur votre charge mentale et remplit votre esprit de mille et une pensées…

 

L’organisation est le maître mot de toutes les personnes qui réussissent à mener leur vie comme ils le souhaitent, alors pourquoi pas vous ?

Le petit secret, c’est la fameuse to-do-list, qui vous permettra de lister vos impératifs et vous délester un à un de ces poids sur vos épaules !