padre pio.jpg

Padre Pio

Fête : le 23 septembre

 

Francesco Forgione est né le 25 mai 1887 en Italie. Sa mère, catholique lui donne le prénom de Francesco en hommage à François d'Assise. Dès l'âge de cinq ans il aurait eu des visions, dont le Christ lui même qui lui serait apparu. Enfant, il ne joue pas avec les jeunes de son âges en raison de leurs comportements blasphématoires. En raison d'une santé fragile, il ne pourra pas suivre la voie de son père et être agriculteur, cela tombe bien car sa mère voit en lui un futur prêtre.  Il prononce ses vœux le 27 janvier 1907 et reçoit la tonsure en décembre 1908. EN juillet 1909, il est ordonné diacre dans le couvent de Morcone et prend alors le nom de frère Pio en hommage au pape Pie V.

Le 10 août 1910, il est ordonné prêtre à la cathédrale de Bénévent, c'est 1911 que commence alors les nombreuses apparitions sur son corps, d'abord au niveau des pieds et des mains, il souffre de douleurs vives et de signes rouges. Puis en 1916, Padre Pio se réveille à l'aube pour ses prières, cinq stigmates visibles qui feront l'objet de rapports médicaux apparaissent sur son corps. Puis vient la Première guerre mondiale où Padre Pio sert comme infirmer dans un hôpital militaire. Souffrant d'une bronchite sévère il est alors réformé en août 1917.

C'est à partir de 1918 que les stigmates se manifestent de plus en plus, il subit les symptômes et les signes de la transverbération : son cœur est transpercé par un dard spirituel avec des saignements réels, puis des plaies apparaissent au niveau de ses mains, de ses pieds et de son thorax, comme celles du Christ sur sa croix. Padre Pio cherche alors à cacher ses stigmates à l'aide de mitaines, mais les personnes qui vivent avec lui ébruitent la nouvelle. Commence alors, un déferlement médiatique concernant ses stigmates, la presse s'en mêle, de nombreux curieux et croyants font la  route jusqu'à son monastère pour recevoir une bénédiction du prêtre. Face à ces évènements, le supérieur des Capucins décide de faire examiner Padre Pio part des médecins afin de trouver l'origine de ses stigmates. De nombreuses théories naissent alors quant à l'origine surnaturelle des prétendus stigmates. Plus de trois médecins vont alors examiner Padre Pio, les résultats excluent l'idée d’automutilation et parviennent à la conclusion que les fait constituent un phénomène que la science et la médecine actuelle n'est pas en mesure d'expliquer. Toutefois, les soupçons d'imposture ne s'arrêtent pas pour autant, et le Saint Office tient Padre Pio pour une "phénomène de cirque" qui permettrait, par le biais de l'exposition médiatique d'attirer de nombreux pèlerins et de recueillir des fonds considérables.

En 1923, le Saint Office rend publique sa méfiance quant aux origines des stigmates de Padre Pio et publie un décret demandant expressément aux fidèles de ne pas croire les faits surnaturels liés à la vie de Padre Pio et de ne pas se rendre dans son monastère. Il est également mis en cause par sa hiérarchie directe qui voit en lui une menace et l'oblige à cesser toute activité publique. Il devra dès lors célébrer la messe dans la chapelle intérieur. Pourtant de nombreux témoignages persistent concernant des phénomènes surnaturels, dont le fameux parfum de sainteté qui accompagnerait Padre Pio.

Toute sa vie, Padre Pio aurait subit de nombreuses attaques de Satan lui-même, de nombreux moines auraient même demander leurs mutations du monastère en raison de la peur qu'ils avaient de Padre Pio. Pendant cette période, Padre Pio est l'auteur de nombreux miracles, et est considéré par la population comme un grand saint. On lui prête de le don de bilocation (apparition à deux endroits simultanément), l'inédie (capacité à se priver de nourriture pendant plusieurs semaines) ou encore la connaissance de nombreuses langues qui lui étaient étrangères.

En 1933 est levée l'interdiction pour Padre Pio de célébrer des messes en publique, il peut de nouveau entendre des confessions. En 1956 il est l'instigateur de la création d'un hôpital pour "soulager la souffrance", à la même époque il fonde des groupes de prières afin de guérir et soulager les âmes.

En 1960, un scandale éclate autour d'un commerce de dévotion autour de tissus sanglants appartenant à Padre Pio, le Saint Office entreprend de nouveau de limiter ses apparitions publiques et de restituer les fonds des fidèles.

En 1962, à la demande de l'archevêque de Cracovie, le futur pape Jean Paul II, il prie pour une mère de quatre enfants atteinte de cancer, Padre Pio s’exécuta sans réfléchir, quatre jours plus tard, la femme aurait été considérée comme guérie.

En 1968, Padre Pio est victime d'une attaque, le soir même il célèbre la messe solennelle du cinquante ans de ses stigmates où il prononce ces mots : "Cinquante ans de vie religieuse, cinquante ans cloué à la croix, cinquante ans de feu dévorant pour toi, Seigneur, pour les êtres que tu as rachetés". Il s’éteint à le 2h30 du matin le 23 septembre 1968.

Pourquoi prier Padre Pio:

 

* Pour se débarrasser de ses mauvaises énergies

* Pour nettoyer un lieu pollué énergétiquement

* Pour faire un dégagement d'entité malveillante

* Si vous êtes médium, pour demander sa protection lors de vos séances

* Pour couper des liens karmiques néfastes

 

Prière à Padre Pio

 

Padre Pio

Par ces mots je te demande de bien vouloir prendre soin de mon aura

De nettoyer et purifier les énergies néfastes qui ne m'appartiennent pas

De libérer mon mental des pensées néfastes

De bien vouloir purifier mon lieu d'habitation (de travail)

De libérer les âmes bloquées afin de les emmener dans la Lumière

Par la force de tes prières je te demande de couper les liens qui me sont néfastes

Afin de pouvoir m'élever dans la Lumière

Avec tout mon Amour et toute ma gratitude